Système de contrôle HONSEL DMSD

Depuis plus de 25 ans, le système DMSD est présent pour la surveillance des processus dans la technique de fixation. En 1990 déjà, HONSEL a obtenu le premier brevet pour le système de contrôle du traitement des rivets aveugles.

Le concept a été amélioré et optimisé en permanence depuis, et présente actuellement la version DMSD 2G.

Tous les composants et appareils standard de HONSEL, tels que RivSys BZ & VNG, les systèmes d’automatisation, les postes de travail manuels et appareils manuels pour les écrous à sertir en aveugle, les rivets aveugles et les coils peuvent être reliés à DMSD 2G.

De nouveaux enregistreurs de mesure, nécessitant une fréquence de balayage plus élevée, un traitement en parallèle et plus rapide des données ainsi que de nouvelles possibilités d’interconnexion caractérisent le tout nouveau concept de DMSD 2G.

Unité d’affichage – DIM

Unité de saisie des valeurs mesurées – MEM

Unité d’affichage et de saisie des valeurs mesurées

L'unité de saisie des valeurs mesurées peut ainsi être reliée à l'unité d’affichage par l’intermédiaire d’un câble de raccordement de 5 m de long au maximum.

La connexion des unités DIM et MEM à l’Ethernet de l’entreprise permet de créer presque toutes les distances possibles entre les unités.

Alternativement, l’unité de saisie des valeurs mesurées (MEM) peut être reliée directement à l’unité d’affichage (DIM).

  • Surveillance en cours de processus des processus d’assemblage et de montage
  • Détection précoce des variations de qualité dans le processus de production
  • Minimisation de l’effort QS
  • La transparence du processus de production permet un feedback rapide
  • Résultats traçables
  • Économie des routines de contrôle supplémentaires

Avantages du nouveau DMSD 2G

Pour les applications plus larges, jusqu’à 8 unités de saisie des valeurs mesurées peuvent être reliées à une unité d’affichage.

Lors de l’utilisation d’un Viewer VNC, des applications sont également possible sans unité d’affichage.

  • Possibilité de raccordement d’un enregistreur de mesures avec différents signaux de sortie du DMS jusqu’à un enregistreur de mesures incrémentiel et piézo sans amplificateur supplémentaire.
  • La résolution de la mesure de course a été améliorée de 0,1 mm à 0,01 mm. Cela correspond ainsi à l’exigence de la VDA quant à une résolution 10 fois lors de la saisie en vue de l’analyse.
  • La possibilité de surveillance du maximum de force et deux fenêtres de contrôle supplémentaires ont été élargies avec d’autres fenêtres de contrôle paramétrables au choix jusqu'à la surveillance de l’enveloppe.
  • Il est possible d’analyser jusqu’à 10 éléments dans un programme de mesure.
  • Jusqu’à 108 programmes de mesure peuvent être enregistrés dans le système de contrôle.
  • 20 programmes maîtres sont disponibles pour la surveillance.
  • Le paramétrage et la programmation sont assurés par le micro-logiciel installé dans la commande, aucun autre programme supplémentaire n’est nécessaire.
  • Commande et maintenance à distance possibles via un Viewer VNC par l’intermédiaire d'un tunnel VPN. Les participants peuvent accéder aux fonctions du logiciel et suivre les actions depuis Internet. Le Viewer VNC permet le raccordement d'un grand écran.
  • L'unité de saisie des valeurs mesurées (MEM) peut être utilisée avec l’unité d’affichage (DIM) ou comme unité Black-Box sans unité d'affichage.
  • Jusqu’à 8 MEM peuvent être raccordées à une DIM. 4, 5 ou 9 fenêtres d’analyse des MEM peuvent être représentées en même temps sur une DIM.
  • Outre les dernières valeurs du processus, un historique des processus de pose précédents peut également être ouvert depuis la MEM.
  • Les programmes de mesure et les réglages du système de contrôle peuvent être enregistrés sur un support de données USB et restaurés depuis ce dernier.
  • Les valeurs des processus peuvent être archivées sur un support de données USB ou sur un serveur via Ethernet (support de données USB, serveur ou QDAS).
  • Les valeurs des processus peuvent être enregistrées aux formats Q-DAS, XML, CSV, PDF, QDA-9 ou IPM 5.0. Les valeurs enregistrées au format CSV peuvent être exploitées avec Excel.
  • Un scanner pour la saisie des composants peut être directement relié à la MEM. Lors de la connexion d’un scanner, le code relevé est également enregistré lors de la sauvegarde. Cela permet la traçabilité.
  • La connexion d'un système de commande du client est possible par l’intermédiaire des entrées et sorties numériques ou d’un bus de champ (PROFINET, PROFIBUS DP et EtherCAT).

Possibilité de raccordement dans le cas d’un outil de pose manuel pour écrous à sertir en aveugle

1 Scanner portable

2 Support de données USB

3 Serveur

4 Entrées (5x) et sorties (8x) numériques 
    - PROFINET
    - EtherCAT
    - PROFIBUS DP

5 Outils Smart eBZ via WiFi

Possibilité de raccordement dans le cas d’un outil de pose automatique pour écrous à sertir en aveugle

1 Commande de machine avec PLC via les entrées et sorties numériques ou le bus de champ

2 Capteurs pour le système de contrôle

3 Communication : PLC <-> MEM via les entrées et sorties numériques ou le bus de champ

Possibilité de raccordement dans le cas d’un outil de pose manuel pour écrous à sertir en aveugle

1. MEM montée directement « sur le dos » de la DIM.

2. Distance DIM – MEM jusqu’à 5 m avec un câble.

3. Commande via la DIM connectée par Ethernet.

4. Commande avec le Viewer VNC sur l’appareil de commande de la machine via Ethernet.