Entretoises HONSEL

L’industrie automobile consomme chaque année plus d’un milliard d‘entretoises à l’échelle mondiale. Le principal champ d’application de ces pièces de frappe à froid est l’embrayage de véhicules qui nécessite, selon le type de véhicule, entre 4 et 20 entretoises par embrayage.

Un produit plutôt basique semble-t-il, et pourtant : HONSEL réalise une grande partie de son chiffre d’affaires grâce à ces pièces. En regardant de plus près, on comprend vite qu’il y a de grandes différences entre toutes ces entretoises – non seulement au niveau de leurs formes, mais aussi au niveau des modes de fabrication chez HONSEL.


  • Toujours rivetée des deux côtés
  • Diamètre de fût jusqu’à 12 mm
  • Longueur de fût variable
  • Fût avec et sans perçage

  • Rivetée d’un côté
  • Diamètre de tête jusqu‘à 28 mm pour un diamètre de fût maximal de 12 mm
  • Fût et tête ronde standards
  • Géométrie ovale possible
  • Marquage individuel de la tête sur demande du client

  • Diamètre de fût jusqu‘à 12 mm
  • Longueur de fût variable
  • Géométrie de tête asymétrique possible sur demande client

Quasiment tolérance zéro

L’industrie automobile exige des tolérances extrêmement réduites. Les sous-traitants doivent pouvoir garantir en permanence que chaque produit livré est conforme à ces très hautes exigences.

HONSEL est capable de garantir à ses clients automobiles une tolérance de concentricité inférieure à 0,7 mm. En ce qui concerne la longueur d‘épaulement, HONSEL n’est pas moins exigeant : tolérance de +/- 0,05 mm. Les clients HONSEL apprécient ces exigences.


Polissage

Lors de la trempe, des « oxydations » apparaissent sur la face extérieure des entretoises à cause d’une réaction chimique entre le métal recuit et l’oxygène contenu dans l’air. Ces fins résidus du processus d’oxydation peuvent être polis de sorte que l‘entretoise „brille“.

Le polissage minimise en même temps le coefficient de frottement (RZ) des entretoises – permettant ainsi d’augmenter la durée de vie des produits finis. Comme pour toutes les autres étapes du processus, HONSEL attache beaucoup d’importance au fait de pouvoir assurer le polissage en interne.


Trempe

Le processus de frappe à froid modifie le matériau de départ qui devient alors plus dur. Mais en règle générale, cela ne suffit pas. Les entretoises montées dans des embrayages de véhicules sont soumises à des contraintes énormes. Pour les rendre plus résistantes, une trempe supplémentaire est donc nécessaire. Mais par endroit seulement car, si une entretoise est trop dure, elle risque de casser au montage. Un durcissement partiel est la bonne solution. Des surfaces partielles déterminées au préalable seront traitées à un degré de dureté fixé, sur une profondeur de matière définie avec précision.

HONSEL maîtrise la « trempe en un point » parce qu‘elle est réalisée en interne. Ceci apporte un énorme avantage au client car il peut, dès la phase de conception d‘une nouvelle entretoise, déterminer en collaboration avec le bureau d’études de HONSEL, où et comment la trempe doit être effectuée. De plus, l‘atelier outillage HONSEL peut mettre à disposition des prototypes pour des préséries en très peu de temps.


Conseil

Plus de 85 années d’expérience dans le développement, la production et la commercialisation d’une gamme complète d’éléments de connexion de haute qualité, ainsi que des possibilités de traitement adaptées garantissent la solution d’application idéale.

Automation

Nos équipes d’ingénieurs, de constructeurs et de techniciens d’application réalisent des automations et des systèmes de contrôle complexes de toute taille. Au-delà de nos propres développements, des produits d’autres fabricants ou des composants existants peuvent être intégrés aux processus.

Responsabilité

Nous sommes des spécialistes en pièces extrudées complexes, frappe à froid et composants de fixations ainsi que les machines chargés de les poser.

  • Nous travaillons pour nos clients
  • Nous respectons nos engagements
  • Nous sommes HONSEL